Il existe un cliché que les Ukrainiens et l’alcool sont inséparables.A vrai dire,il n’y a pas de fumée sans feu et les Ukrainiens aiment prendre un verre ou deux de temps en temps.Voilà pourquoi,cela ne nous étonnerait pas que Vous,les hommes,souhaitiez savoir ce que les femmes ukrainiennes pensent de la consommation de l’alcool.

Comme devenu la tradition,nous avons fait une petite enquête auprès de nos clientes et voilà leurs témoignages

Olga.Mon attitude à l’égard de la consommation de l’alcool est assez simple.J’y suis allergique.Je sentirai sa présence dans n’importe quels produits et garnitures.Je ne prends aucune boisson alcoolisée, même la bière.Le seul produit contenant de l’alcool que je peux prendre,c’est mon médicament contre les maux de gorge.Donc,je ne suis pas le meilleur compagnon pour ceux qui usent de l’alcool.

Hélène.Je n’apprécie pas beaucoup la consommation de l’alcool.Toutefois, je peux prendre un verre de vin pour une occasion.De plus,je ne serais pas contre l’idée que mon mari prenne une bière en regardant un match de foot à la télé.Il me semble que telle combinaison(homme +bière) est un phénomène naturel.Néanmoins,je ne peux pas sentir les hommes ivres. C’est la raison pour laquelle mon mari devrait avoir le sens de la mesure.

Marina.Je n’ai rien contre la consommation de l’alcool.L’alcool aide à se détendre et à oublier,par exemple,les soucis au travail.En plus,s’il y a une bonne occasion et une bonne compagnie,pourquoi pas prendre du cham- pagne,des cocktails ou bien même du rhum ou de la vodka.Tout dépend des gens qui sont à mes cotés.Pourtant,il y a peu de temps,j’étais à une soirée chez un ami et j’ai un peu trop bu.C’est la chose que j’ai beau – coup regretté plus tard.Donc,désormais,je ne commets plus d’actes pareils.

Catherine.Je ne peux pas dire que je suis une défenseuse ou une supportrice de la consommation de l’alcool.Je peux survivre sans boire une seule gorgée de vin ou de liqueur.Pourtant,si je rencontre mes vieux amis ou je fête quelque chose,je ne peux pas m’empêcher de lever mon verre à cette occasion.C’est notre tradition.Si Vous demandez à quelqu’un comment il voit la fête de son anniversaire,il Vous dira qu’il y aura un gâteau,du vin,de la vodka,du champagne,etc.,sur la table.Et ça,ce n’est pas parce que nous sommes alccooliques.Tout simplement, les Ukrainiens sont des gens accueillants,chaleureux et hospitaliers.Ainsi,lorsque nous recevons des hôtes chez nous,nous devons rester sûrs qu’ils mangerons bien,auront une foule d’émotions et quitteront notre maison bien satisfaits.

Jeanne.je n’aime pas du tout l’alcool et je ne peux pas imaginer que mon mari en prenne. Cependant,si je vois quelqu’un en train de prendre du vin ou une autre boisson alcoolisée,je n’imposerai pas mon point de vue en expliquant à cette personne pourquoi elle devrait arrêter de boire et quels effets ça produit sur sa santé.Chacun est responsable de sa vie et libre de choisir s’il veut se tuer en consommant de l’alcool ou pas.

Julie.Normalement,je suis pour la consommation de l’alcool à condition que celui dont Vous avez l’habitude de prendre doive être de qualité et que Vous deviez savoir à quel moment Vous dire «stop».Je sais même que les docteurs conseillent de prendre un verre de vin rouge sec avant les repas,car il améliore la digestion.

Nathalie.Mes amis les hommes m’appellent une femme idéale parce que j’adore la bière.Je peux leur tenir compagnie et prendre une ou deux bières le vendredi soir.Toutefois,c’est le seul type d’alcool que je prends.

Svetlana.Mon attitude à l’égard de l’alcool est neutre.J’aime les boissons alcoolisées légères,mais je ne prends jamais d’alcool fort parce que,si j’en prends,je deviens étourdie et ça ne me procure aucun plaisir.Quand je me retrouve avec mes amis,on commande quelques cocktails ce qui est largement suffisant pour nous détendre à la fin d’une journée de travail difficile.