Posts Tagged ‘mythes sur les femmes’

Actuellement,les sites de rencontres font partie intégrante de notre vie.  Nous ne pouvons pas nier leur existence ainsi que le fait que beaucoup d’hommes et femmes dans le monde entier les utilisent largement.Voilà pourquoi nous avons décidé de demander aux filles que nous connaissons de donner leurs avis sur Tinder qui est un des services les plus fréquentés de nos jours.

Oksana.A vrai dire,peu nombreux sont ceux qui utilisent Tinder en Ukraine. Quant à moi,je l’avais téléchargé afin de trouver des connaissances intéressantes et,en plus,de pratiquer mon anglais. Grâce à ce réseau je fais beaucoup de rencontres avec des étrangers à Kharkov où je me retrouve avec quelqu’un lorsque je voyage à travers l’Europe. Évidemment, bien des hommes que j’avais rencontrés étaient orientés sur les relations sexuelles, pourtant, j’ai même réussi à me faire quelques bons amis.

Olga.J’ai essayé d’utiliser Tinder pour élargir mon cercle social et,probable – ment,trouver un petit copain.C’est tout à fait facile :Vous placez Vos photos,  sélectionnez l’âge et la distance à laquelle Vous souhaitez trouver des connaissances et,finalement,mettez like juste aux photos que Vous avez vraiment aimées.Autant que je sache,plusieurs hommes n’utilisent Tinder que pour trouver une partenaire sexuelle pour une nuit.Pour moi,ça m’aide à me débarrasser de l’ennui dans les transports quand je rentre chez moi.Je prends Tinder pour une bonne pratique linguistique et un jeu.   Je peux correspondre avec plusieurs hommes à la fois et même ,un jour,  j’ai donné trois rendez-vous pour une soirée.

Natalya.J’ai décidé d’utiliser Tinder car je m’ennuyais.C’était en été.Tous mes amis sont partis en vacances et j’avais envie de faire bouger les choses.C’est pourquoi j’ai créé mon profil sur Tinder.Actuellement,je suis en contact avec cinq hommes différents si bien que je visite des lieux différents et je vis de nouvelles émotions.Toutefois, ces certains rendez-vous n’étaient pas si amusants.Un jour,j’ai rencontré un jeune homme charmant qui a bu une pinte de bière et s’est mis à me parler de ses chagrins d’amour car sa copine l’avait quitté quelques heures plus tôt.

Elena.Avec Tinder je peux contacter des hommes différents :un jeune homme,un homme entre deux âges,le garçon qui s’est révélé mon voisin ou ,même, un serveur de mon café préféré,mais ce que je n’aime pas sur Tinder c’est que les gens peuvent utiliser les photos de quelqu’un d’autre.Du coup,quand j’accepte le rendez-vous,je ne suis pas sûre de voir la personne réelle.Il n’est pas rare que les hommes pensent que je suis prête à faire l’amour avec eux tout de suite après avoir mis like à leurs photos.En plus,ils s’affligent sincèrement quand je leur dis que c’est comme ça.Moi,personnellement, j’utilise Tinder juste pour m’amuser et mes rendez-vous avec les hommes ne sont pas si fréquents dans la vie réelle.

Valérie. Une de mes copines a utilisé Tinder bien avantageusement. Voulez-Vous savoir comment ?Quand elle voyageait en Europe,elle est parvenue à économiser son argent en dînant dans des restaurants avec les hommes.Je ne pense pas que ce soit une bonne conduite,mais tel était le vrai objectif qu’elle poursuivait en utilisant ce réseau.

 Après avoir analysé les réponses des filles,je me suis fait mon opinion sur Tinder.On dirait que c’est une bonne invention qui facilite considérablement notre communication.C’est bien pratique pour ceux qui sont timides de naissance et ont du mal à faire des connaissances dans la vie réelle quelque part dans un bar ou dans la rue.C’est pourquoi faire le premier pas avec Tinder c’est beaucoup plus facile.Pourtant,comme nous voyons,tout le monde ne cherche pas de relations sérieuses.Est-ce mal ?Je ne peux pas y répondre précisément.C’est à chacun de faire son choix dans la vie et je Vous souhaite, cher Lecteur, de faire le bon choix.

Mythes sur les femmes

April 27th, 2017 by admin1

Les mythes sur les femmes, c’est un phénomne assez répendu. Comme les hommes et les femmes viennent de planètes différentes, ils ont du mal à se comprendre. Les modèles de comportements, que les hommes attribuent aux femmes, ne leur sont pas toujours propres. Donc, considérons les mythes sur les femmes les plus répendus qui, d’ailleurs, sont contraires à la réalité.

1) Les femmes, c’est le sexe faible. C’est ce que tout le monde sait. Mais si on en parle sérieusement, les femmes ne sont pas si faibles que ça, surtout de nos jours. Pensez un peu à celles qui ont des enfants! Elles ont du courage et de l’énergie non seulement pour le travail ou les passe-temps, mais aussi pour toutes les tâches ménagères et la cuisine pour nourrir toute la famille. Plusieures sont celles qui sont capables d’installer un robinet de cuisine ou l’électricité ou bien de porter des poids lourds.

2) Toutes les femmes sont gentilles et non agressives. Beaucoup de gens pensent que les femmes sont plus tendres et moins agressives que les hommes, mais elles, les femmes, ne sont pas si simples qu’elles y paraissent. La nature les a douées d’un esprit fin si bien qu’elles sachent cacher leurs vrais sentiments afin de tirer profit de la situation ou bien de trouver une bonne solution du problème. Comme on dit «L’apparence est trompeuse». Ainsi, même la fille la plus gentille (comme n’importe quelle personne sur cette planète) peut être pas si bonne que ça.

3) Les femmes aiment le sexe moins que les hommes. C’est un des mythes sur les femmes que moi, personnellement, je n’approuve pas. Si la femme avait été déçue par les hommes pas trop forts en sexe ou bien par ceux que leur propre satisfaction préoccupait le plus, elle n’est pas, bien évidemment, tellement intéressée par le sexe. Pourtant, si la femme a un bon partenaire et elle est satisfaite par sa vie sexuelle, son attitude pour le sexe ne sera pas différente de celle de l’homme. De plus, étant un de nos besoins physiques, le sexe est aussi important pour les hommes et pour les femmes.

4) Les femmes ne sont pas capables de soulever des poids lourds. En effet, on sait bien que la femme ne possède pas cette faculté naturelle de soulever des poids lourds, toutefois, il y a des exceptions. Au cas d’une situation d’urgence comme un incendie, un accident ou d’autres malheurs, la femme d’une constitution délicate est en mesure de porter sur ses épaules même un homme robuste. Cela arrive car notre cerveau se débranche, mais notre corps fait tout son possible. Ce fait prouve que les femmes possédaient telle capacité comme soulever des poids trop lourds, mais avec le temps elles l’avaient perdue en raison du partage du travail. Elles n’ont plus besoin d’y recourir car c’est les hommes qui font tout le dur travail.

5) Les mythes sur l’amitié féminine. Comme on sait, les femmes aiment partager leurs secrets et parler toute la nuit ce qui peut faire penser les hommes que l’amitié féminine est solide. Toutefois, (n’oubliez pas que je suis une femme), je pense que la nature nous a crééés, les femmes, ca- pables de faire concurrence, c’est pourquoi il nous est très difficile d’être heureuses en amitié. Quelque part au fond de notre âme nous pouvons être jalouses, surtout, s’il s’agit d’un garçon. Etre amis avec quelqu’un signifie être capable de pardonner et d’oublier quelque chose de mauvais. C’est ce que les hommes parviennent à faire facilement alors que les femmes s’en souviendront toujours, même si elles ne l’évoquent pas.

6) Toutes les femmes adorent la romantique et toutes sortes de «bibelots roses» tels que peluches, bijoux, vêtements roses, rubans. Je dois dire que beaucoup de femmes aiment ça, mais les autres détestent ces «trucs roses» juste parce que les hommes croient que la passion pour telles choses révèle la faiblesse des femmes. Voilà pourquoi,en niant quelque chose de romantique ou féminin, elles se sentent plus sérieuses et indépendantes.

Après avoir examiné les mythes sur les femmes les plus répandus, nous pouvons tirer la conclusion qu’il est impossible de dire qu’on comprend totalement les hommes ou les femmes ou qu’on perçoit tous les stéréotypes littéralement car, malgré tout, il y a des des personnes de deux sexes faisant des exceptions de tous les modèles de comportements existants et dont la conduite n’est pas typique.